Etude sur certains scandales liés aux produits chimiques

Au cours de l’année 2021-2022 les étudiants de la Clinique juridique de l’environnement ont été amenés à étudier les scandales de produits chimiques ainsi que les entreprises qui en étaient responsables. Cette commande a été réalisée pour le compte de l’association ClientEarth. 

La notion de « scandales de produits chimiques » est entendue comme visant les différents incidents et accidents industriels ou encore les pollutions diffuses et régulières qui ont été médiatisées et qui impliquaient des produits chimiques. Après avoir étudié de nombreux scandales de produits chimiques, la Clinique a pris le parti de choisir sept entreprises multinationales qui sont impliquées de manière régulière ; BASF, Bayer, Dow Chemical, Dupont, Solvay, Syngenta et 3M. 

À la demande du commanditaire, la Clinique a étudié un à un les rapports financiers et extra financiers des entreprises, ainsi que Chemscore, afin de comparer les annonces et engagements qu’elles ont prises par rapport aux scandales auxquels elles sont liées. Ce qui en est ressorti est la mauvaise habitude prise par ces multinationales de s’engager à préserver la nature et à prévenir les risques industriels afin de protéger l’environnement et la santé des individus, mais de ne jamais respecter ces engagements. La plupart des entreprises étudiées ici souhaitent verdir leur image afin de rassurer leurs clients et investisseurs et pourtant à côté de cela elles ne mettent pas en œuvre des mesures nécessaires et effectives pour empêcher de telles pollutions. 

Voir le rapport

Voir l’annexe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.